Le maire

Stéphane Ravier, Maire des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille mais également Sénateur des Bouches-du-Rhône, vous parle de son parcours et de son engagement en tant que Sénateur-Maire mais surtout, en tant que citoyen.

Partager cette publication

Biographie

Photo de Stéphane Ravier C’est à l’âge de trois ans que je suis « adopté » par la Bonne Mère, lorsque ma famille s’installe dans les quartiers nord de Marseille. Ces quartiers, j’y ai grandi, suivi toute ma scolarité, et bien sûr, j’y ai longtemps pratiqué le football, à St-Joseph, St-Louis ou encore à Ste-Marthe.

Ma passion du foot, je l’ai faite partager aux minots de toutes conditions, de tous milieux, en les transportant de leur cité aux quatre coins de Marseille, voire du département.

Entré dans la fonction publique par concours, je passe trois ans en région parisienne et effectue mon service militaire, avant de retrouver à Marseille en 1993. Marié et père de deux enfants, j’ai occupé jusqu’en 2014 un emploi de commercial en plein cœur du quartier Félix-Pyat.

Responsable politique du 7ème secteur depuis 2000, j’y suis tête de liste en 2001, avant d’être tête de liste municipale en 2008, puis en mars 2014 avec la liste « Marseille Bleu Marine ».

Je suis alors élu maire du 7ème secteur, et depuis lors, j’ai l’honneur de travailler au service de l’ensemble des habitants des 13ème et 14ème arrondissements, en luttant pour améliorer leur quotidien et libérer nos quartiers de ce clientélisme qui a fait tant de mal aux habitants, otages d’un chantage permanent à la subvention, au logement ou à toute autre faveur publique.

Avec mon équipe d'adjoints, je suis pleinement à votre service, et vous invite à découvrir nos activités sur ce site. Bonne navigation !

Stéphane RAVIER - Sénateur-maire des 13ème et 14ème arrondissements

Vous qui aimez, qui respectez et qui faites nos villages et nos quartiers…

Vous m’avez accordé votre confiance pour qu’ensemble, nous écrivions une nouvelle histoire pour nos arrondissements.
Une nouvelle histoire qui vous rend justice à vous tous.
Vous qui aimez, qui respectez et qui faites nos villages et nos quartiers.

Si je devais expliquer mon engagement de citoyen comme mon engagement de Sénateur-Maire, je vous dirai que celui-ci est conforme à l’idée que j’ai de mon DEVOIR envers mes concitoyens :

  • le devoir de respecter chacun d’entre vous ;
  • le devoir de faire respecter chacun de vos droits ;
  • le devoir d’oeuvrer pour le respect de notre République.

C’est le coeur de l’action que je conduis auprès de chacun d’entre vous.

C’est le coeur de l’ambition que je nourris pour cette ville que nous aimons tous.

Quels sens pouvons-nous donner encore aux valeurs « Liberté, Egalité, Fraternité » fondatrices de notre République ?

Il y a encore quelques temps, sur les bancs des écoles de France, on apprenait, que selon Victor Hugo, « la République affirme le droit et impose le devoir ».

Qui s’en souvient encore, à part ceux qui comme moi partagent l’amour et le respect de cette France, qui par le passé éclairait le monde de sa flamme ?

Depuis plus de 50 ans, en lieux et place d’une République « une et indivisible », en lieux et place d’une République de droits et de devoirs, nous vivons, grâce aux « irresponsables » politiques, dans une République communautarisée à outrance où la promotion d’une conception unique du « vivre ensemble » bafoue et détourne le sens de nos valeurs.

« Vivre ensemble », les mots aux vertus magiques qui doivent nous faire oublier la réalité dans les quartiers, dans les banlieues. Ce sont des mots lâchés par ceux qui se disent plus humanistes que la majorité, mieux pensants que la moyenne réduisant ceux qui subissent la difficulté, la confrontation, le rapport de force culturel au quotidien, à des esprits obtus voire racistes. Leur définition et le peu d’égard qu’ils ont pour ceux qui souffrent en subissant cette république, sont dangereux pour notre société. Leur « vivre ensemble » n’est qu’une caricature de plus, un concept social et politique qui n’a rien à voir avec la vraie vie des vrais gens.

Leur « vivre ensemble » est l’axe principal de leur discours irresponsable, manipulateur et hypocrite. Un discours qui a un seul but et une seule motivation : préserver leurs intérêts.

Ce sont eux qui emmurent les cités, en ignorant ceux qui ont le courage de crier leur malaise et leur détresse quotidienne.

Nous ne pouvons plus accepter qu’ils encouragent les personnes vivant sur notre territoire, et bénéficiant de tous les avantages financiers et sociaux, à se stigmatiser par un comportement anti-républicain, à mépriser la laïcité , à prôner le communautarisme et mettre, ainsi, en danger l’unité de notre pays.

Le vrai, le seul « vivre ensemble » est bien celui que nous choisissons, celui que nous décidons, nous les gens d’en bas.

Le vrai, le seul « vivre ensemble » qui a sa place dans notre ville est celui qui est fait et vécu par ceux, qui comme nous, respectent les lois de la République.

Je sais de quoi je parle, moi qui ai grandi dans nos quartiers, moi qui vis toujours dans nos arrondissements et qui suis à vos côtés tous les jours. Nous avons vu et vécu ensemble leur triste évolution au cours des 25 dernières années.

Ensemble, nous pourrons changer les choses. Ensemble, nous créerons la dynamique républicaine nécessaire au bien-être de nos concitoyens. Ensemble, nous permettrons à nos arrondissements d’être le nouveau regard de Marseille.

Stéphane RAVIER - Sénateur-maire des 13ème et 14ème arrondissements